Une petite contribution ?

Chroniques BD
16
Sep
2008

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

cathares bd histoire aventure occitanie

Si quelques-unes des pièces du puzzle de sa mémoire perdue se sont remises en place,

Guilhem Roché, mais aussi son frère retrouvé Arnaut, la belle Nita et le chevalier au visage supplicié et voilé font route vers le début de son histoire dans une ambiance qui s’est tendue après certaines révélations, l’amour pouvant tailler d’incurables plaies entre frères, amis, camarades de combat.

Diverses factions sont sur les chevaux de la justice qu’elles croient exercer au nom d’un dieu qui doit être bien cruel pour laisser se perpétrer tant d’exactions. Guilhem et les pouvoirs qu’il détient, dont on sait de qui ni comment, est surveillé de près, un guérisseur, même déclaré hérétique par la très sainte église des fanatiques, reste un guérisseur.

Les auteurs, Makyo et Calore, de Je suis cathare ont death-y-dément bâti un scénario haletant, retranscrivant avec brio l’ambiance malfaisante de la délation généralisée, de la suspicion paranoïaque d’un pouvoir menacé, mais aussi de rituels méconnus du catharisme toujours bien vivant dans la clandestinité, l’évolution des couleurs sombres de Claudia Chec sont définitivement un plus pour une histoire dont on est toujours aussi pressé de connaître la fin, les rebondissements se faisant nombreux, et ainsi les raisons de continuer le périple.

48 pages en couleurs
ISBN : 9782756010823

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac