Documentaire
06
Déc
2014

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine dans C Le Mag N°179]

Sources de controverses sans fin entre atteints et incrédules, les électro-hyper-sensibles (ou EHS pour les toujours plus pressés) rappellent par la plume de Geneviève Bouilloud que bizarrement aucune étude médicale française n’a été publiée autour de la téléphonie mobile et de ses effets néfastes sur la santé, la 4G est pourtant déjà là, la 5G venant même elle de subir des revers d’opinion - tiens, tiens - en Belgique ou en Suisse.

D’ailleurs, un peu partout à l'étranger de nombreux rapports, qui plus est non contestés par les autorités, pointent la téléphonie mobile et la WIFI comme sources attestées de maladies. Il est quand même incroyable que les EHS soient encore vus comme des extraterrestres dans leur quête de zone blanche alors qu'ils cumulent déjà une longue liste d'afflictions : l'auteure a par exemple été contrainte de sillonner le pays en camionnette puis de repartir sur les routes quand arrivait l'adversaire invisible.

Habitée par l'espoir mais aussi par « le froid, l’humidité, la solitude », Geneviève pousse un cri pour ses camarades d’infortune de plus en plus nombreux : les EHS resteront t-ils les éternels « psychosomatiques » ? Ce document est en tout cas un coin enfoncé dans le bois du scepticisme.

« Tout homme a droit à un habitat décent », mesdames-messieurs les opérateurs…

79 pages, 14 €
ISBN : 9782351574232

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

incantation satanic death doom metal cd
party dozen psychédélique australie cd
guerre sturges caine sutherland duvall film movie
death metal france vinyl act of gods
fanzine metal leprozy béziers france
anthrax american speed thrash metal cd
halloween michael myers horreur slasher fantastique
lazybones punk rock france cd
caddeo giallo freakorama documentaire