Une petite contribution ?

Chroniques de nouvelles
02
Jan
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Dans le premier récit, notre héros, pour la première fois de sa vie, regrette d'être Harry Dickson,

son métier lui pèse, sa grande mission lui paraît moins sacrée, la belle Minerva Campbell semble le troubler profondément. N’empêche que pendant ce temps quelqu’un semble s’acharner à scier les branches généalogiques de la famille Foyle sans toutefois rechigner à tuer des personnes extérieures au « château de la laideur », brrrr…!

Dans le second, des voleurs chouravent des objets dans le bric-à-brac de Toutânkhamon, Hanumân ou Moloch au British Muséum sans hésiter à tuer s’il le faut. Dickson enquête sur ce qui s'avère, d'après les témoignages, les délits un singe momie ou quelque chose s'en approchant. Quoi que ce soit, ça a intérêt à faire bien gaffe, Dickson avertit direct : « il se peut que l'assassin ait les mains d’un singe ; mais ce qu’il n'a pas, c'est sa malice ! », et toc !

Ces enquêtes policières aux frontières du fantastique sont vieillottes mais sympa, ça fait toujours du bien sur un petit trajet qu'une petite histoire, avec un héros invincible et supérieurement intelligent, qui finit toujours bien, si possible dans le sens de la morale pour satisfaire les vieux gredins de lecteurs.

126 pages

ISBN : 2277300381

Les mots-clés :

Vous aimerez sûrement...

Quelques chroniques en vrac

fanzine littérature dessin photo poésie