Chroniques concerts
29
Mar
2009

Quand je me souviens que le chanteur Gari Greu s’excuse à moitié à la fin du set en soulignant que le groupe n’est pas encore totalement au top je ne peux m’empêcher de réprimer un sourire. 

 

Le groupe sans première partie et avec un public en dessous des estimations va donner le max pour foutre le feu et établir une ambiance bon enfant en rappelant sans arrêt au public de bouléguer comme si c’était leur dernier concert. Les multiples références au gros rock qui tâche (RAMONESAC/DCLES SHERIFF, et, ouais, même les BERU...!), les gros riffs du Buzz et le batteur carré et puissant Al Bator me prennent par surprise, le sourire est là nom de Dieu ! Alors bon Louise Michel ou les passages à la game-boy un peu trop electro-tech sont évidemment loin de mes terrains de jeu habituels mais y a pas, OAI STAR sait y faire pour maîtriser une scène. La grande époque MASSILIA (et les débuts de OAI) avec le regretté Lux B est aussi de la fête avec des samples inclus dans plusieurs morceaux et c’est avec un petit pincement que l’on entend sa voix de ci de là. Du disco-punk à l’aïoli, super plat pour un samedi soir pluvieux, franchement un chouette concert. Comptez sur moi pour une prochain date ! Nouvel album prévu pour septembre 2009.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

heavy speed metal german cd hard
bd indochine guerre aviation aventure delcourt