Chroniques CD
25
Juil
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Le trip électronico-synthétique entrepris sur Eliminator

(voir ZZ TOP [Usa] Eliminator (Warner Bros Recs / WEA) 1983) s’amplifie encore avec Afterburner. Du très « Miami Vice » Sleeping bag au bien nommé Delirious voilà un disque de rock (à l’époque) futuriste avec un son d’enfer et quelques classiques (Sleeping bag encore ou l’insupportable Rough boy) mais qui rutile un peu trop à la façon d’un album AOR. Où est passé le trio de bouseux qui jouait du blues-rock crasseux dans un bar de camionneurs texans ? Et ses barbes dégueu’ d’où pendaient fièrement les restes de chili consommé au bord de la route sur la selle d’une vieille pétaradeuse ? Sacré Francis, il a toujours raison, « c’était mieux avant »...

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

punk rock france les sheriff concert