Chroniques CD
05
Déc
2020

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Nan, le STATE OF ALERT de Rollins est toujours mort, les Sons of Anarchy pour une fois innocents,

ce sont ici des musiciens héraultais, momentanément échappés de talentueuses formations (en vrac et dans le désordre, normal, LE COMPTOIR DES FOUS, LA PIKANTE, LA FANFARE DU COMPTOIR…) pour s’accorder un disque de rock furieusement latino, festif et cuivré à la cubaine comme ce n’est pas permis et doté d’un soleil intérieur prêt à détruire toute la satanée grisaille d’une hiver tristement masqué. Il n’hésite pas non plus à tutoyer le reggae (celui qui fait danser hein, pas le truc de babos) mais démontre aussi par certaines touches mélancoliques récurrentes comme des plaies discrètes que la musique vient masser, apaiser du mieux qu’elle peut avec sa chaleur et son énergie.

On ne peut s’empêcher de penser à des pointures comme SANTANA (quand la guitare est dans la place, elle n’est franchement pas là pour rigoler, colle donc une oreille à El Viento par exemple !), LA MANO NEGRA ou même le souvenir merveilleux d’un concert d’AMPARANOIA, tandis que le chant choral, un féminin ici et là, plusieurs masculins (sans compter plusieurs invités et…un âne…?!), le mélange des genres et des langues célèbrent l’enchevêtrement culturel doux, le message universel, qui ne se laisserait pas embarquer par un tel recueil qui plus est produit de main de maître ?

Un petit mot quand même sur l’emballage auquel on tient toujours beaucoup, le digifile est superbe (bravo à Marie et à l’éternel ange gardien Juliette) avec toutes ces couleurs vives qui pètent, on trouve même là-dedans un micro-livret avec les paroles, auxquelles nous ne comprenons que l’essentiel, dominante espagnole oblige, mais c’est déjà ça.

Un cocktail tonique et lumineux recommandé par la maison !

https://www.soamusic.fr/

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

bd horreur hermann fantastique gore
nu metal groove fusion france cd
comédie pieds-noirs philippe clair film
french garage rock blues folk cd