Chroniques vinyles
28
Mai
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

meat loaf hard fm prog rock vinyle

Premier regard sur la pochette et l’achat est immédiat à l’époque où tous les crétins virent leurs vinyles.

C’est du hard, c’est sûr ! En fait, pas si loin que ça de notre style de prédilection, bien qu'on le situe bien plus près de la galaxie QUEEN que de celle des AC/DC, c’est à dire que si gros (et même très gros) riffs font de nombreuses apparitions sur ce disque, celui-ci conte une histoire inspirée de Peter Pan, et le compositeur Jim Steinman a carrément bâti une sorte d’opéra rock avec au micro l’imposant MEAT LOAF (tas de viande, tout un programme !), un type au coffre proportionnel à sa carrure qui a déjà une belle carrière, certes peu connue (outre un album en duo avec la chanteuse soul Stoney Murphy chez la Motown en 1971, il a tout de même tourné pour Hair et The Rocky Horror Show, il apparaît même dans le film du même nom).

L’album, le premier sous le « nom » exclusif du chanteur, fait un putain de carton, se vendant avec les années à plusieurs dizaines de millions d’exemplaires (!!!) malgré les attaques punk et disco qui déferlent, le rock classique à tendance progressive, même largement tourné vers la radio comme celui des compatriotes de SURVIVOR, FOREIGNER ou BOSTON n’est pas près de s’écrouler ! Certaines compositions bombardent sensiblement et l’organigramme de ce projet, qui aura nécessité des années de mise en œuvre, est impressionnant, notamment par la présence de Todd Rundgren à la production mais aussi à la guitare et tout un tas d’instruments additionnels ou (le frère de Johnny) Edgar Winter au sax parmi une vingtaine d’intervenants.

[Va savoir pourquoi, mais quand le TENACIOUS D de Jack Black déboule, c’est à MEAT LOAF que l’on pense immédiatement]

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

action van damme drame arts martiaux film
kiss hard glam rock vinyle double live LP
french heavy thrash death metal cd
autopsy american doom death metal vinyle