Une petite contribution ?

Chroniques DVD
11
Fév
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre : western

Scénar : en 1877, les riches font et défont déjà les villes, et les échauffourées dans le coin des Ruby Hills n’annoncent rien de bon pour la ville de Soledad où se rend Ross Hanay avec une idée derrière la tête. Sur la route il rencontre une demoiselle, Sherry Vernon, il fait même la course avec elle jusqu'à la ville…et gagne. Ross semble connaître beaucoup de choses sur elle et l'entière population de Soledad. Pour pimenter le tout, Ross possède la seule source d'eau de la vallée et ceci va déclencher la fureur de deux grands propriétaires qui se disputent les terres, Payne et Reynolds. Mais un troisième larron veut devenir le patron de tous en les montant l’un contre l'autre avec l’aide de traîtres qui pullulent dans leurs rangs. Ça va friter !

 

Dans ce petit western typique des Fifties et jamais sorti en France (merci aux défricheurs de chez Artus, une fois de plus !), Zachary Scott interprète un cow-boy taciturne et menaçant, loin des personnages débonnaires ou moralistes inhérents aux westerns américains classiques. Ce personnages est bien plus sombre et machiavélique malgré des déclarations pour le moins sommaires : « je n'ai que trois amis proches dans la vie : deux flingues et un cheval ». Face à lui dans cette jolie bataille rangée, des méchants aux sales gueules dont quelques-uns sont véritablement pourris jusqu'à l'os, notamment l’homme de main Frank Emmett (irremplaçable Lee Van Cleef !).

 

Rien de vraiment exceptionnel à noter si ce n’est une histoire un peu montée comme un polar de gangsters qui livrerait une tentative d'explication des villes fantômes. La violence fait fuir les populations et il faut reconnaître que l'atmosphère du film, noire et tendue, fait beaucoup dans la (petite) réussite du film d’un réalisateur dont on ne connaît que fort peu la carrière en France.

 

Bonus : diaporama, bandes-annonces de la collection et « une épopée sanglante », entretien avec George Ramaïoli (15’).

Infos / commande : http://www.artusfilms.com/les-grands-classiques-du-western/le-tresor-des-collines-rouges-225

Les mots-clés :

Vous aimerez sûrement...

Quelques chroniques en vrac

french grindcore fastcore split cd
punk rock ramones new york