Chroniques DVD
12
Mai
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre : Bronson à mains nues

Scénar : à l'époque des voyageurs clandestins dans les trains, le boxeur Chaney arrive près de hangars où des combats, clandestins aussi because quasiment tous les coups sont permis, sont organisés. Il s'adresse à un des organisateurs, Speed, pour prendre du boulot. Pour être plus précis, il investit la belle somme de six dollars sur lui-même et sèche le mec en un seul coup : la cagnotte est pour lui. Les deux hommes partent pour la Nouvelle-Orléans où Speed a débuté. Celui-ci recrute un toubib, contracte un crédit et cherche des matches après des déconvenues que Chaney se fait un plaisir de règler lui-même. Oups, il gagne contre le poulain d’un ponte revanchard, l’euphorie est de courte durée car un nouveau bastonneur arrive en ville et Speed claque son pognon au jeu, Chaney va devoir remporter un dernier combat pour remettre les comptes à flot.

Cette première réalisation du grand Walter Hill après aoir écrit quelques scénarios pour d'autres (Robert Culp, Sam Peckinpah ou John Huston entre autres) est un film clairement fait sur mesure pour les deux grands acteurs Charles Bronson et James Coburn qui cabotinent bien sûr gentiment, Jill Ireland et le vétéran Strother Martin font d'ailleurs de même dans un film pépère aux personnages sympathiques, on apprécie aussi les bonnes reconstitutions des années 30, la jolie bande originale de Barry De Vorzon à la guitare sèche…et pas beaucoup plus que ça en fait, l’action se résumant plus ou moins à un échange éloquent :

« - Qui c'est ce gars ?
- Un gars qui possède une mine d'or dans les poings. »

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

black metal hongrie cd gabriel wolf
brutal death grind split vinyle exhumed
aurvandil black metal cassette france
fusion rock metal groove