Une petite contribution ?

Chroniques VHS
30
Mar
2000

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre : mut’action

Scénar : alors que les mutants représentent un danger d'après certains hommes politiques qui proposent leur fichage, Magneto, rescapé des camps de la mort grâce à des pouvoirs qu’il ne soupçonnait pas, s’oppose au professeur Xavier qui est lui pour la manière douce. Magneto veut dominer le monde aux côtés de la Confrérie des mutants composée autour de Mystique, Le Crapaud et Dents-de-sabre. Wolverine mène quant à lui une vie d’errance, il tombe pourtant un jour sur la jeune Malicia, les deux seront récupérés in extremis par les mutants de Xavier (Tornade, Cyclope et Jean Grey) avant que Magneto ne mette la main dessus. L’école de Xavier va tenter d’aider le solitaire griffu à en savoir plus sur son passé effacé et son « assemblage »… Mais Magneto s'empare soudain de Malicia… Les élèves de Xavier, ou X-Men, se lancent alors dans la bataille pour contrer leurs adversaires…

Confiée à Bryan Singer après ses succès Usual suspects et Un élève doué, cette adaptation de comics Marvel fait suite à celle de Blade et tranche nettement avec celle-ci par son ton plutôt du genre ado contrairement au vampire noir qui lui s’adressait volontiers aux adultes fans d’action et d’horreur. Ceci dit, on tient là une assez bonne cuvée de super-héros avec ce premier épisode d’une loooongue série de films du genre qui bombarderont en haut de l'affiche les héros et adversaires aussi complexes et torturés que dans les comics, même si rien ne vaudra jamais la bande dessinée que nous dévorâmes jadis.

Prière tout de même de s’attendre à des tonnes d’effets spéciaux, à pas mal d’action mais aussi, donc, à de récurrentes pointes d’humour d’immédiats post-ados, surtout lors des invectives entre Cyclope et Wolverine,. Les acteurs sont plutôt bons dans leurs rôles respectifs, savent-ils déjà qu’ils devront les tenir ad nauseam dans les diverses séquelles et crossovers à venir ? Car ce X-Men va cartonner à mort et les résurrections cinématographiques vont s’enchaîner à un rythme gueudin, à commencer par la saga Spiderman.

La phrase du film est signée Le Crapaud : « on vous a pas appris à crever ?! ».

Mention bravo, pour une fois, à l’adaptation française pour ce fabuleux « anormal sup » !

Bonus : la bande-annonce en version française, les scènes coupées en version originale sous-titrée et une sorte de making-of.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

brésil death metal cd genocidio
beth hart ben harper reportage concert