Une petite contribution ?

Chroniques BD
13
Fév
2020

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine dans C Le Mag N°179]

On ne présente plus le collectif L214 depuis l'apparition de ses premières vidéos choc concernant la maltraitance animale sur les lieux de production et d'abattage.

Avec cet album de BD remarquable auquel il a participé, ses auteurs ont voulu montrer l’horreur sous une forme ludique et drôle, loin des images immondes de la cruauté humaine afin de cerner un autre public de plus en plus engagé (enfin !) : les adolescents, voire les enfants.

L’histoire est simple : Braillane (dont le prénom pourrait habillement se décomposer) se la pète devant la jolie Perrine et alors qu’il n’y connaît strictement rien, presse sa classe de devenir…végane ! A l’occasion d’un stage dans une ferme, il entrapercevra le traitement que l’on réserve…à la viande.

On en profite pour causer spécisme, véganisme, des rappels scientifiques et même législatifs, des recettes (miam !) parsèment la trame qui ne surprendra pas forcément ceux qui ont décidé d’en savoir plus depuis longtemps. Si on ne devrait obliger personne à changer ses habitudes contre son gré, on devrait emmener chaque consommateur sur un lieu de production (non-bio) qui dépasse la taille humaine.

Rendement intensif + bien-être animal (temporaire) = IMPOSSIBLE !

Ah, et pour finir, cet album est imprimé en France, incroyable !! Ze cadeau de Noël engagé et marrant !

69 pages en couleurs, 14,95 €
ISBN : 9782413015543

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.