Une petite contribution ?

Revues - Presse
27
Juil
2016

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Et de trois ! 1

Ce « putain de ventre de papier » est à découvrir dans les plus brefs délais, on trouve presque lassant de vous dire à chaque fois que l’enseigne Distorsion assure un max à chaque fois pour quelques heures de lecture destroy et néanmoins instructive. Du seppukku (pour voir si t’as des bad tripes en dedans) à l’anthropophagie façon D’Amato, des raffinements de la cuisine asiatique (fugu inclus) à la relation particulièrement particulière de Rachelle avec les excréments, plusieurs dizaines de pages - y a aussi des recettes ! - sont consacrées, vous l’aurez compris, au bide, à la tripaille, et pourquoi pas au vomi, mais ce ventre-titre ne doit pas faire oublier le cul, celui des détournements porno de Tintin par exemple, qui font s’arracher les cheveux de l’industrie Moulinsart (bien fait ? 2) ; la tronche, comme celles, pas tristes, des frères ou fils de stars planétaires ou celle de Dave Mustaine (MEGADETH), pleine de trucs pas cools qui grouillent vivement ; ou encore les oreilles, agressées par le metal sri-lankais ou le pionnier / grossier personnage BLOWFLY. Et bien d’autres choses, z’avez qu’à tourner les pages ! Les connaisseurs peuvent s’attendre à une mise page comme d’habitude somptueuse avec des couleurs qui tuent et trouveront une fois de plus un poster recto-verso inclus là-dedans.

Tous à la librairie, ventre à terre, forcément !

1 on parle des méfaits précédents ici : Distorsion X et Distorsion Shock ! 

2 voir Petit dictionnaire énervé de Tintin de Albert Algoud (Les Editions de l’Opportun - 2010)

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac