Chroniques concerts
01
Avr
2014
pigalle rock français alternatif concert

Comme d’habitude pour un concert de PIGALLE, on constate toujours une grande diversité dans le public,

 

et ce soir à Victoire 2 les amateurs de chanson française côtoient les fans de punk rock et de rock alternatif, même votre non-serviteur, toujours respirant le metal par tous les pores, ne se sent pas, pour une fois, incongru dans cette foule hétéroclite. Quand on dit foule, oui il y a avait du monde même si on pensait qu’il y en aurait plus. Place à la musique et à la première surprise. 

 

Car surprise(s) il y a avec LES YEUX D’LA TETE. D’abord on doit constater que les deux guitaristes-chanteurs ont été lâchement abandonnés par le reste du groupe - pas moins de quatre personnes hein ?! - et qu’ils doivent du coup adapter leurs compositions en version épurée. La vraie surprise, c’est que le duo y arrive extrêmement bien et livre un set hyper-vitaminé et plein d’humour, on retrouve parfois la magie des NEGRESSES VERTES de la grande époque dans une version swing manouche hyper chouette aux paroles vraies, souvent ironiques, par exemple au sujet de l’utilisation de l’anglais dans les paroles, une volée de texte qui ne manque pas de sel. 

 

PIGALLE : « sinon le monsieur y risque de bouffer sa caméra »... Franchement t’as pas idée de froisser Monsieur François, on a trouvé moins dangereux haha ! La part belle du set de PIGALLE est évidemment donnée au dernier album de la formation T’inquiète... On regrette juste un peu l’absence des excellents morceaux issus de l’album Des espoirs qu’on avait adoré ici en 2010 mais du coup on a quand même droit à une belle sélection des succès plus anciens (PigalleDans la salle du bar tabac de la rue des Martyrs, le speed Il boit du caféMarie la rouquine...) qui fait de ce concert une excellente soirée que l’on finit en jouant des coudes malgré les bandages pour les dernières secondes. Un festival d’instruments biscornus, une voix unique, des textes qui ne le sont pas moins et une bonne ambiance générale qui fait oublier les élections passionnantes et catastrophiques du lendemain, un groupe d’utilité publique nom de nom !!! 

 

Spéciale Ged-y-casse à AnaïsTara et PierreAurélia et Henri, c’est pas de la chanson française qui démonte ça hein ?! 

 

P. S. : un autre concert de PIGALLE à lire là tiens : PIGALLE [Fra] + LES YAOURT BROTHERS [Fra] + LAURENT MONTAGNE [Fra] à Pézenas, Foyer des Campagnes le 30/04/11

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

norvège emperor black metal cd
ac/dc hard rock australie cd