Chroniques CD
15
Juil
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

heavy metal iron maiden cd

La collection « Fame », qui existait aussi en cassettes, rappelez-vous les bacs sur les marchés aaah

[Pas pro : nostalgie, à effacer avant publication] était vraiment caca, il n’y avait qu’à voir la tronche du livret, des boîtiers et caetera (voir IRON MAIDEN [Uk] S/t (EMI Recs) 1980 Réédition 1987). Et là nom de dieu, la nouvelle file vers un cerveau des plus upzeuaïroneur : on réédite enfin le premier (et peut-être bien le meilleur !) album des plus grands, l’éponyme de MAIDEN de 1980.

 

Une formation qui déchire : Steve Harris, meilleur bassiste de la Création et ci-devant patron incontesté de la Vierge est entouré de Dave Murray et Dennis Stratton, une paire de gratteux doués, d’un batteur, Clive Burr, qui s’avère un bûcheron fin et subtil mais aussi et surtout du chanteur écorché vif Paul Di’Anno. Charismatique et possédant, tout comme Bon Scott son idole, un côté hard sauvage et un feeling / potentiel émotionnel rare, Di’Anno habite cet album qui reste un moment unique dans la vie d’un fan de hard, metal, ce que vous voulez.

 

Une incroyable baffe dans la face et pourtant juste le premier album d’un jeune groupe qui sort (presque) de nulle part en avril 1980. Les tables de la loi du metal moderne, celui qui avait compris avant les autres que l’énergie punk allait redynamiser un hard & heavy devenu mou du kiki, ce qui n’est pas permis c’est bien connu dans un milieu ô combien viril.

 

Cette édition de 1998 contient du multimédia (c’est quoi ça ? Ah tiens et en plus ça fonctionne pas à 98%...) mais aussi des photos, les textes (incroyable !) et cette saleté de pochette du pourtant génial Derek Riggs. C’est quoi cette manie de vouloir rajeunir, rafraîchir ou plaire ? Pour finir, tout le matos est remasterisé et on y ajouté l’excellent Sanctuary en bonus.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

krieg american black metal vinyle
toulouse metal compilation cd
blood agathocles grind death metal split vinyle