Une petite contribution ?

Chroniques CD
28
Oct
2019

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Besoin d’une bande originale pour la prochaine transe prévue au calendrier ?

Essayez donc cet excellent album de TAU mêlant avec brio capharnaüm psychédélique, ambiances dronisantes, mélodies hypnotiques, folk aérienne, fragrances hindoues et africaines, on croirait parfois entendre David Tibet chanter avec les DOORS de The End qui auraient adopté une tribu de musiciens venues du monde entier, DER BLUTHARSCH AND THE INFINITE CHURCH OF THE LEADING HAND singer Morricone sous les tropiques, MASTER MUSICIANS OF BUKKAKE définitivement perchés sur les cîmes chamaniques, on vit un véritable voyage pendant la durée de And the drones of praise, voyage qui nous permet d’imaginer toutes sortes de choses, particulièrement au casque quand l’horreur de la réalité veut bien quitter le cervelet. Planant, reposant, inspirant, ce disque envoûtant est de plus sorti en vinyle pour le plus grand malheur des étagères des mélomanes de bon goût.

https://tauofficial.bandcamp.com/album/tau-the-drones-of-praise

 

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac