Chroniques vinyles
22
Juil
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Oui, déjà, après seulement deux albums au compteur,

les britanniques sortent un disque live. Il faut avouer que la doublette Script / Fugazi, battons le fer tant qu’il est chaud, marche bien dans les charts, ses singles aussi 1, et que, surtout, il y a déjà de quoi compiler les morceaux de bravoure.

C’est le puissant Assassing qui ouvre les hostilités et force est de constater direct que la retranscription live a de la gueule, Incubus, Cinderella search (face B du single Assassing, alors jamais inclus sur album), Forgotten sons, Garden party et Market square heroes (issu du premier single du groupe, également inédit) donnent sans trop d’écueils la mesure de l’étendue émotionnelle de la voix de Fish et du niveau dingue des musiciens.

Peut-être plus un groupe à écouter en version studio tant les subtilités sont nombreuses à apprécier, MARILLION livre pourtant avec Real to reel une chouette galette (avec une pochette de Mark Wilkinson, pas forcément indispensable pour les méticuleux, mais donnant un témoignage intéressant d’une époque glorieuse qu’on n’est pas prêts d’oublier.

1 lire MARILLION [Uk] Script for a jester’s tear 12’’ (EMI) 1983 Réédition 1988, MARILLION [Uk] Fugazi 12’’ (EMI Recs) 1984MARILLION [Uk] Fugazi (EMI Recs - 1984) et MARILLION [Uk] Assassing 12’’ (EMI Recs) 1984.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

bodom heavy death black metal mélodique cd
heavy speed metal hard français
manowar true heavy metal cd