Une petite contribution ?

Chroniques vinyles
25
Juil
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Pas tout à fait The Beginning puisque le mark Punky / Caillens avait participé à une compilation l’année précédente 1,

VITRIOL revient avec une formule totalement hard’n’heavy et un vocaliste anglophone, Terry Moser, très doué pour transmettre des émotions via une sacrée voix à la fois haut perchée et abrasive.

Devil, god or angel donne la mesure avec un tempo lourd et menaçant, sabbathien même, appuyé par la rythmique pour le moins solide de Tony Caré (basse) et Denis Rivoal (batterie). Mais le choc vient vraiment de la guitare virtuose de Laurent Maréchal, capable de riffs sismiques et de soli affolants (Witness for Devil !). Notons tant qu’à y être l’intervention du grand Thierry Pontet (avec qui le groupe tentera de continuer ensuite sans succès). I’m singin’ on the top of one voice ou Animal’s revolution (un poil d’ACCEPT n’est jamais à déplorer !), Over and over (Have you hear - Sic - that Crazy Metal in my head ??!!) ou les sommets Radwar (Radiological Warfare) et Why can’t I break my chains auraient du devenir des classiques !

Le groupe montpelliérain s’est entouré d’une équipe locale solide, de Rémi Ponsar et le Studio de la Loge (équipe connue pour son travail avec à O.T.H., LES SHERIFF, LES NAUFRAGÉS, Pascal Comelade ou LES RATS) à Dan et Tony Iacoponelli pour la photo de couverture et s’est débrouillé pour pondre un album véritablement marquant de l’âge d’or du hard français, dommage que la suite ne portera pas ses fruits, on tenait là un groupe tellement excellent qu’il est rageant de n’avoir que cette galette à se passer et se repasser… Une démo ultérieure semble circuler (Rope dancer), on est preneur au cas où, bien sûr, tout comme pour celle des débuts en français et la musique de Sex warriors.

Au passage, que reposent en paix les âmes de Terry Moser, Laurent Maréchal et Tony Iacoponelli.

1 voir Stock Music collection [V/a] Rock 12’’ (L’Oreille en Marge - 1984 ?).

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

black sabbath heavy metal cd
grindcore death metal brutal truth vinyle
heavy speed metal hard german cd