Une petite contribution ?

Chroniques BD
08
Aoû
2016

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

A chaque année son volume, voici enfin le cinquième !

Le chaos de la fin de la guerre ne réussira pas à effacer toutes les saloperies que l'on avait essayé de glisser sous le tapis. Madame Scaffa a fait le bon choix en s'adressant à ce « petit juge de Melun » pour tenter de réhabiliter la mémoire de son fils assassiné, il ne semble pas corrompu contrairement à sa hiérarchie où pullulent informateurs et salariés d'anciens collaborateurs qui ne tiennent pas ce que l'on vienne fouiller dans les dossiers.

Legentil est bien décidé à rendre justice même si ses adversaires n'hésitent pas à foutre sa vie en l'air. Si quelques années auparavant « la moitié de ce pays a collaboré pendant que l'autre moitié fermait les yeux », monsieur Joseph et ses puissants seront-ils plus efficaces que la volonté d'un homme honnête à la Libération ?

Cet excellent album voit enfin la série récompensée par un prix à Angoulême, pas besoin de vous dire ce que l’on en pense si vous avez déjà lu les chroniques précédente 1, une fois de plus on est pressé de connaître le traitement de la fin de l'histoire par ces talentueux auteurs.

60 pages en couleurs
9782723483582

1 les tomes précédents :

Il était une fois en France t. 1 : L'Empire de Monsieur Joseph

Il était une fois en France t. 2 : Le Vol noir des corbeaux

Il était une fois en France t. 3 : Honneur et police

Il était une fois en France t. 4 : Aux armes, citoyens ! 

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac