Une petite contribution ?

Chroniques vinyles
09
Déc
2019

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Cherche dans ta petite tête, tu ne trouveras pas nom plus adéquat que ce BOMBARDEMENT

pour baptiser cette formation bordelaise avec des petits bouts de GASMASK TERROR, MONARCH! ou DIKTAT dedans.

La voix féminine furibarde fait la différence avec les derniers groupes qu’on a pu écouter dans le genre, on est même presque prêt à attester sur l’honneur que l’on préfère les filles aux garçons (Zaaazaaa chez MORBID SCUM fait le même effet) et que Milia avec ses soubresauts de rage dans les cordes vocales nous inspirent la folie nécessaire à croire encore quelques secondes de plus à ce monde en totale perdition.

À l’arrière, le mur du son est impitoyable, batterie, guitares et basse (batarasse yaaaah) ne font qu’une pour fouetter les feuilles des innocents poseurs de douze sur platine, personne ne s’attend - enfin si, un peu quand même - à prendre une telle raclée sonore dont le visuel est particulièrement attractif et le doigté tout à fait remarquable. Ces gens parviennent en effet à perpétrer une musique d’une extrême violence tout en laissant les musicologues en herbe entendre la moindre note, ou ce qui s’en approcherait.

On est en pleurs, les genoux dans les orties, d’avoir loupé la cassette précédente mais quand on est le chroniqueur le plus pauvre de France, on ne s’étonne plus de rien, on chausse le bonnet d’âne et on attend, comme d’habitude, le miracle d’une trouvaille. On vous conseille en tous cas d’aller traîner sur Bandcamp pour tenter l’aventure, vous y trouverez aussi un EP sorti il y a peu et dont nous parlerons bientôt parce que c’est comme ça, ici on fait exactement ce que l’on veut, le groupe sera également interrogé dans le cadre d’Akhatizine #2, ça lui apprendra.

Non mais.

https://bombardement.bandcamp.com/album/bombardement

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

french d-beat crust punk CD