Chroniques romans
24
Jui
2014

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Sale affaire…

Une gamine est retrouvée morte violée et le corps entièrement rasé. Pendant ce temps, l'écrivain Emmanuel Nash, biographe du tueur psychopathe Lucas D’Amour-Léger, attend la sortie de son ouvrage, Tortura, quasiment dicté par le sinistre serial-killer en personne. Et paf, la police déboule, la petite assassinée l’a été selon les rituels décrits dans le livre… qui n'est donc pas encore sorti ! Tous les soupçons pèsent alors sur Nash d'autant que son éditeur serait celui qui aurait mis la puce à l'oreille de la police. Sympa l'ami ! L'avocat du tueur commence à évoquer une révision du procès, on ne peut pas dire que tout ça sente bon pour le pauvre Nash qui se retrouve en garde à vue puisqu'il ne peut, bien sûr, trouver d'alibi pour le moment du meurtre. Dur !

Thierry Tuborg met encore en scène un écrivain malchanceux et parsème encore son récit de traces autobiographiques, ainsi que, bien sûr, de références multiples au rock'n'roll (tiens, on a même un Fyfy page 59) ainsi que des images peu reluisantes des médias et du milieu de l'édition, sans compter des références à la vie pas si facile d'un écrivain solitaire. On se reconnaîtrait presque au détour de quelques pages tiens.

Une enquête qui se lit vite et bien, dans la lignée des précédentes dont quelques-unes ont été critiquées sur le site, voir en vrac L’Affaire Sotomayor de Thierry Tuborg (Le Serpent à plumes - 2005), Rock’n’roll psychose de Thierry Tuborg (Kicking Books / Le Cercle Séborrhéique - 2010), Au désarroi et au sang de Thierry Tuborg (Le Cercle Séborrhéique - 2012) et tant qu'à y être pour avoir des nouvelles, Thierry Tuborg est de retour : nouveaux livres !.

238 pages, 16 €

ISBN : 9782952179058

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

morgue french gore brutal death metal