Chroniques romans
04
Avr
2017

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine dans C Le Mag N°158 - writer’s cut]

En 1949, sous un faux nom, le capitaine SS Josef Mengele déboule en Argentine. Lui, un des plus sinistres bouchers du XXème siècle, est relativement mal reçu à son goût. Il a en effet une très haute opinion de lui-même et de ses activités de « médecin »-bourreau d’Auschwitz. Mais il en est réduit aux travaux manuels pour ne pas se faire remarquer.

Comme la société de son père, avec qui il est toujours en contact, prospère très bien, il devient son représentant en Argentine et jouit vite de respect devant sa culture étendue et son histoire qu’il tient secrète pour la plupart des gens qu’il rencontrera, contrairement à un Eichmann bien trop bavard et qui finira par le payer cher après les interviews auprès de Willem Sassen. Mengele ira même en Europe sous une fausse identité sans être inquiété !

Pourtant son passé le rattrape et il doit dorénavant fuir sans cesse. C'est cette cavale que nous fait revivre ce récit (Prix Renaudot 2017 au passage) à peine romancé et à ranger avec les excellents La Traque (Lieberman), HHhH (Laurent Binet) et Les Bienveillantes (Jonathan Littell). On y voit Mengele vivre le reste de sa vie à fuir en pensant avec colère à ses collègues médecins de la mort dont beaucoup passèrent entre les mailles du filet.

Le livre est aussi l’occasion d'en finir avec le mythe de la fin d’un personnage dont la plupart des livres n’ont parlé que n’importe comment, Wiesenthal, Farago (voir Le 4e Reich - Martin Bormann et les rescapés nazis en Amérique du Sud) et tant d’autres ont fait courir des bruits jusqu’à ce que l’on mette enfin la main sur le journal du boucher.

On en apprend aussi un peu plus sur la société péroniste de la fin des années 40 et sur les revanchards locaux ou exilés qui finissent tous par se croiser (Eichmann, Rudel, Priebke, Rauff, Schwammberger ou Barbie pour n'en citer que quelques-uns…). Excellent.

Désormais que l’on connaît leur véritable histoire et que l’on devrait en tirer leçon, procul recedant somnia, et noctium phantasmata…

236 pages, 18,50 €
ISBN : 9782246855873

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

robert rodriguez spy kids film dvd
english thrashcore metal crossover cd