Chroniques vinyles
12
Mai
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

« That little ol' band from Texas » qu'ils disent...

Tout en montrant sur le verso de la pochette intérieure une photo d'un de leurs petits concerts devant...80000 personnes !!! Le succès de Tres hombres 1 doit y être pour quelque chose c'est sûr, mais les live du groupe aussi.

Et comme pour apporter une preuve à l'argument, Fandango!, le fabuleux album de 1975, contiendra une moitié live enregistrée comme à la maison, hop. Cette face A captée crument à la Nouvelle-Orléans est tout simplement merveilleuse : « Are you ready for ZZ TOP » ? Ben t'as plutôt intérêt vu l'arsenal des presque barbus, le Thunderbird d'ouverture est un hard blues absolument imparable, le public ne s'y trompe pas et on devine une ambiance dingo, la reprise de Jailhouse rock n'arrange rien au fuego intégral et la fin sur un medley contenant Backdoor love affair scindé en deux parties, Mellow down easy (de Willie Dixon) et Long distance boogie (de John Lee Hooker) défonce absolument tout sans transition aucune.

La face B aurait pu sonner plus fade mais que nenni, l'excellent Nasty dogs and funky kings porte bien son titre avec cette rythmique chaloupée, le Blue jean blues est un pur concentré de feeling profond que l'on se voit bien partager gentiment au creux de bras accueillants, Balinese laisse le groove typique reprendre ses droits tandis que Mexican blackbird est le meilleur slide blues de branleur traînant de l'univers. Le speed Heard it on the X et le mégatube Tush complètent ce putain de classique indispensable. Argh !   

1 voir ZZ TOP [Usa] Tres hombres 12’’ (Warner Bros Recs) 1970 Réédition 1980, mais on a aussi en stock ZZ TOP [Usa] ZZ Top’s first album (Warner Bros Recs) 1971 Réédition 1988, ZZ TOP [Usa] Rio Grande mud (Warner Bros Recs) 1972 Réédition 1990 par exemple.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

marie grosset atsem livre éducation maternelle
goulamas'k tournée article ska punk occitan
hunebelle marais sue mystères paris film
ac/dc hard rock australie live cd