Une petite contribution ?

Chroniques DVD
19
Déc
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre : menace ailée


Scénar : un couple s’engueule dans une caisse, pas de réconciliation prévue puisqu’il est bientôt attaqué par une chauve-souris énorme, c’est un carnage. Des spécialistes, la jolie docteur Sheila Casper et son assistant, viennent enquêter dare-dare. Alors que les victimes s’accumulent, les intellectuels, épaulés par le sheriff du coin, découvrent que les animaux se seraient échappés d’un labo qui œuvrait dans le domaine du virus pour un projet gouvernemental secret et tordu : youpi ! Comme l’évacuation de la ville est foirée et que le chaos s’installe, on peut d’ores et déjà l’annoncer : ça va saigner, surtout si vous avez de la veine !

Une des bestioles les plus craintes de la planète enfin en haut de l’affiche après les requins 1, les piranhas 2, les crocodiles 3, les crabes 4… et les limaces 5. Et quand un virus mutant les rend au moins aussi douées que celle du sketch de l’affreux Bigard, et anthropophages itou, dommage que se dressent en face d’elles une équipe qui ne joue vraiment pas top. Lou Diamond Philips (La Bamba, Young Guns, À l'épreuve du feu…), égal à lui-même en sheriff au cigare vissé au bec, et Dina Meyer (Johnny Mnemonic, Starship Troopers, Saw…) sont les seuls acteurs quasi-bankables du lot mais ne sauvent pas les meubles pour autant, on trouve aussi dans les seconds rôles des acteurs surtout vus à la télé comme Bob Gunton et Leon (le Jefferson Keane de Oz !).

Pour le reste, on compile : aucune vraisemblance dans un scénar sûrement écrit à l’arrache et ponctué de dialogues qui ne volent pas super haut, des trucages moisis et un délire bricolage à la Agence tous risques / MacGyver, pas de gore ou presque et un clin d’œil à Nosferatu (l’affiche dans le cinoche) que les responsables n’auraient peut-être pas dû oser… Restent tout de même des bestioles moches mais très malignes et un scène de nage dans un lac de guano, le rêve de toute une vie de zoologue option « rat volant ». Un film qui vaut les deux euros payés pour l’avoir, mais pas plus.

Bonus : teaser et featurette, filmographies, bande originale isolée, galeries de photos, comparaison storyboard / effets spéciaux…

1 voir Les Dents de la mer, Les Dents de la mer, 2ᵉ partie, Les Dents de la mer 3 ou encore La Mort au large !

2 voir Piranhas et Piranha II - Les Tueurs volants

3 voir Le Crocodile de la Mort

4 voir L’Attaque des crabes géants

5 voir Mutations (Slugs)

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

pazuzu costa rica death doom metal tape
johnny cash biographie country folk rock livre
speed hardcore punk d-beat angleterre
horreur gore berlin zombie