Une petite contribution ?

Chroniques DVD
02
Oct
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre : dystopie hospitalière / naissance prometteuse

Scénar : en 2050, donner naissance à un mouflet se fait de manière presqu’entièrement mécanique : tout le processus à la maternité est robotisé, déshumanisé au possible mais pas sans douleur, comme la mère aura tôt fait de s’en rendre compte. Affublée de son abruti de mari qui ne fait que filmer tout ce qu'il voit dans l'endroit, voilà qu’on lui inflige, « pour la calmer », de la musique furibarde mais aussi l'homme qui a tout automatisé mais qui n’est du coup plus foutu de faire quoi que ce soit avec ses doigts, of corpse…

Avant d'entamer le chemin cinématographique bien connu du grand public, Albert Dupontel s’essaie au court métrage avec Désiré qui commence carrément à l'intérieur d'un ventre qui glougloute alors qu'au dehors se font entendre d’inquiétants bruits métalliques : oui, on est bien à l'hôpital au moment crucial où le bébé s'apprête à sortir. Mais avec tonton Albert, entouré d’une bande d’acteurs qu’on voit / va revoir souvent ensuite, on peut toujours s’attendre à ce que la normalité dérape total en boxon foutraque dans une ambiance totalement loufoque pour donner une sorte de Brazil hospitalier où l’on accuse carrément un bébé même pas rebelle de déclencher la zizanie.

C’est du propre, un enfant traité comme ça, et tant qu’à y être, pourquoi ne pas carrément le faire naître dans une poubelle sans déconner ?! Hein ?! Saligauds !

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac