Documentaire
21
Jui
2022

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

joséphine baker biographie livre riveneuve

Comme le dit un de ses enfants adoptifs (la « Tribu Arc-en-ciel » n’en comptait pas moins de douze !),

beaucoup de livres ont été consacrés à Joséphine Baker mais peu l'ont été par quelqu'un d’aussi proche d'elle que le fut l'auteure, aux côtés de l'artiste les deux dernières années de sa vie en tant que secrétaire particulière. Michèle Barbier va en effet commencer par prêter son aide pour taper du courrier à Joséphine Baker alors en Suède. La période est difficile, elle vient de perdre le château des Milandes, les dettes s’accumulent et l’artiste doit de plus s’occuper de sa tribu sur laquelle elle règne depuis toujours sans partage, sans compter les spectacles à donner qui se font rares, de grosses pressions qui provoqueront une première attaque cérébrale… L’auteure finit par la suivre afin de l'aider à rédiger ses livres, la vedette lui raconte aussi sa vie, l'extrême pauvreté de son enfance, le racisme auquel elle est confrontée très tôt, sa piété qui lui donne la force de lutter sans cesse contre les vicissitudes, et celles-ci seront innombrables quand par exemple sa demeure lui sera retirée, entraînant des comportements inqualifiables de la part de ses détracteurs autant que des ripostes cinglantes de l'autre camp. Pas facile de démêler l'affaire qui expose des torts de tous les côtés mais la peine qui en résulte est immense.

Mais la peine lui a déjà permis de rebondir malgré tout : le fait ne pas pouvoir avoir d'enfants se transforme en la création de sa famille arc-en-ciel, image vivante de cette « fraternité universelle » dont rêve cette antiraciste féroce, et pour laquelle elle lutte sans relâche jusqu'à la fin, l’idéal de toute une vie qui lui coûtera beaucoup, de son mariage avec Jo Bouillon à son château criblé de dettes puisque la comptabilité est loin d'être le point fort de l'artiste, tout comme sa vision de l'avenir de ses enfants qui feront bien ce qu'ils veulent malgré ses plans. Ils resteront pourtant proches de cette personnalité à fleur de peau, parfois susceptible ou capricieuse, en tout cas entêtée au point de risquer l'aveuglement. Ceci dit, son action éclipse largement ses faux-pas, l’auteure revient d’ailleurs sur les différentes périodes de la vie de Joséphine Baker, par exemple ses activités de résistance pendant la seconde guerre mondiale (note : la « Nuit de cristal » a lieu en 1938 et donc avant 1936) mais aussi son entrée au Panthéon en 2021. Respect éternel pour celle qui dit un jour : « Il n'existe pas d'autres races que la race humaine. Je crois que les religions sont les expressions de l'âme et, comme les hommes naissent libres, je crois qu'ils sont en droit de suivre leurs opinions. »

On trouvera aussi au fil des pages une préface de l'actuelle propriétaire du château de Milandes (pendant vingt-cinq années lieu de résidence de Joséphine Baker et lieu de mémoire entretenu) et les témoignages de trois de ses enfants :  Akio, Brian et Luis.

ISBN : 9782360136377

208 pages dont un cahier photo central en couleurs, 24 €

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

thrash metal vinyle slayer
aggressive agricultor thrash punk hardcore rural
film policier premier delon allégret