Chroniques DVD
14
Avr
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre : comédie grinçante

Scénar : Fritz Ducharrel économise, et mise surtout, sur la Caution Foncière, une société de placements, à qui en tant que porte-parole des petits épargnants, il livre les chèques ce ceux-ci. Malheureusement Fritz découvre que l’affaire est une escroquerie totale, ce n’est pas pour autant qu’il se laissera abattre. A l’occasion d’une bourde qui lui est profitable, il récupère un carnet de notes compromettantes pour les huiles magouilleuses qui se cachent derrière tout ça, dont un député et un ministre. Pas de quartier !

Après un superbe thriller (voir L’Albatros de Jean-Pierre Mocky (avec Mocky Himself, Marion Game…) 1971), Jean-Pierre Mocky revient à la comédie corrosive avec Chut !, inspiré par un scandale immobilier qui eut du retentissement au début des années 70, avec une bande d’acteurs très familiers de son univers (Jacques Dufilho, qui a pris un coup de vieux depuis Snobs !, Michael Lonsdale, Rudy Lenoir, Henri Poirier, Jean Abeillé, Jean-Claude Rémoleux, Dominique Zardi ou encore Philippe Castelli désopilant en accordéoniste à la Giscard mais borgne factice et tireur de ficelles…) et les fait danser une valse anarchique de fumiers cyniques au milieu desquels se débat un honnête homme très déterminé. Est-ce à dire que les gentils seront mieux traités par le film ? Nan !

On trouve ici comme souvent des gags un peu gros (mais qui est donc cette mystérieuse fiancée, velue et muette ?? En tout cas, Chut ! Ne la réveillez pas !) mais également un discours sérieux, malgré les personnages farfelus et les dialogues parfois absurdes : pendant que la France sifflote qu’elle est encore « le seul pays au monde qui respecte les libertés individuelles » (rires) et « n’augmente rien à part le pain, le vin, le lait, les pommes de terre, la viande, le sucre et le chocolat », les médias sont toujours, comme les banques et le reste, aux mains de riches sagouins qui ne veulent partager ni argent, ni savoir, ni pouvoir avec le peuple.

Est-ce la peine de préciser que ce film n’a jamais été diffusé ni acheté par la télé ? C’est bien dommage car outre une galerie de visages mémorables et un climat toujours plein de bruit et de musique, Chut ! et son histoire de piège à beaufs politico-financier offrent avec un format court d'à peine plus d'une heure - pour une efficacité maximum - une énième comédie barrée à la Mocky qui change un peu de l’insipide ordinaire commercial.

Bonus : interviews de Mocky et Lonsdale (« Ça fait drôle d'être le survivant des acteurs » dit-il quand Mocky lui laisse en placer une), photos, coupures de presse, bande-annonce.

 

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

usa satanic death metal deicide cd
judas priest heavy metal vinyle lp
sphere death metal pologne cd
serge korber film louis de funès comédie musicale
mario bava uncredited sf film fifties