Chroniques vinyles
21
Oct
2019

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine dans Maudit Train-Train N°11 - director's cut]

Un instrumental ouvre la marche funèbre et c'est parti pour quatre titres d'un des fers de lance de la oi! française : le morceau Squelette annonce la couleur : gros riffs non dépourvus de mélodie, rythme rentre-dans-le-tas, voix rauque et discours acerbe sur une attitude, un mode de vie sacré pour le groupe, pas de chiqué, pas d'artifice, on est pressé de voir ça live, encore, d'entendre résonner ces gros chœurs motivants !

Car il y a dans ces trois titres, toujours dans l’urgence, une sincérité, une foi à laquelle on a envie de croire, les branchouilles en manque d’amitié n’ont qu’à se tenir loin, SQUELETTE ne rigole ni avec l’héritage ni avec la passion et ça se sent, à commencer par les textes et les visuels (salut m’sieur Poch !) dans la tradition sobre et claire. Pas de fioriture, que le meilleur, le cœur brûlant de la boule d’énergie sous forme d’un rock’n’roll méchamment bien balancé où la voix façon papier de verre rappelle les fondamentaux.

Tout finira sous une dalle, raison de plus de profiter un max de ce genre de bijoux !

Insert et autocollant inclus dans une superbe pochette dans la lignée de celle de la démo (à se procurer aussi, petite bombe, voir SQUELETTE [Fra] S/t (Autoprod - 2017) et puis tiens tant qu'à y être y a aussi Weekend sauvage #10 - jour 1 : GBH [Uk] + SQUELETTE [Fra] + BROMURE [Fra] + 1984 [Fra] + RAT-ZINGER [Spa] + KCUF FACTS [Fra] à Saint-Jean-de-Védas, Secret Place le 08/12/17 !) !

Deux pressages différents !

https://squelette.bandcamp.com/album/squelette-ep-2019

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

groove metal grindcore usa cd