Une petite contribution ?

Chroniques DVD
20
Juil
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

james bond 007 aventure espionnage

Genre : Bond à part


Scénar : C’est moche de vieillir ! Car c’est un 007 franchement grisonnant qui est renvoyé par M à l’entraînement, puis au régime diététique ! « Convalescent », Bond est toujours aussi vert, la belle Domino s’en apercevra très vite. Et puis tout ceci se déroule dans la même clinique que celle que le S.P.E.C.T.R.E. investit pour une opération de grande envergure, vive le hasard ! Mais taxer des missiles nucléaires quand l’agent britannique est dans les parages n’est jamais très simple pour d’honnêtes bandits.

1983 est sûrement la seule année de toute l’histoire de l’univers où deux Bond sortiront quasiment en même temps, le moyen Octopussy 1 se voit donc doublé sur la droite par le non-officiel (car ne faisant pas partie du corpus EON Productions) Jamais plus jamais qui voit Sean Connery reprendre une dernière fois le rôle qui l’a rendu célèbre un peu plus de vingt ans auparavant dans le combat contre l'infâme Dr No 2. En contrepartie d’un cachet royalissime, l’écossais tient plutôt la forme pour éliminer des cohortes de méchants et délivrer de jolies pépées.

Cette deuxième adaptation de Opération Tonnerre 3 réalisée par Irvin Kershner (Les Yeux de Laura Mars, L’Empire contre-attaque, RoboCop 2…) s’avère rapidement moins « subtile » que les productions Broccoli, les dialogues sont par exemple plus vulgaires, adieu flegme je t’aimais bien, et on constate aussi beaucoup d’autoparodie, même involontaire. On a toutefois la dose d’action habituelle (dont une baston contre des requins !) et de sacrés acteurs à l’affiche : Kim Basinger, Klaus Maria Brandauer, Max von Sydow, Rowan Atkinson (Mister Bean dans son premier rôle), Edward Fox… Reste à savoir si quelqu’un a pigé quoi que ce soit au jeu vidéo et si un acteur peut professionnellement se remettre d’une des danses les plus affreuses de l’histoire du cinéma. Argh !

A choisir entre les deux millésimes de cette année, on n’en choisira…aucun, sont vraiment trop moyens ! Pour finir, il faut tout de même aussi faire remarquer qu’un 007 sans la musique qui va avec sonne vraiment zarb même si Michel Legrand se charge de la musique.

1 voir Octopussy de John Glen (avec Roger Moore, Maud Adams…) 1983

2 voir James Bond contre Dr No de Terence Young (Avec Sean Connery, Ursula Andress...) 1962

3 voir Opération Tonnerre de Terence Young (Avec Sean Connery, Adolfo Celi...) 1965

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

black metal hongrie cd gabriel wolf
indie pop rock poland cd
coplan paul kenny eurospy film sixties